Danses pluri-africaines et cultures du monde

Georges Momboye chorégraphe

 

Kouibly - Abidjan - New York - Paris
Itinéraire d'une formation

Chorégraphe d’origine ivoirienne, Georges Momboye initié à la danse africaine depuis sa plus tendre enfance, puis à la danse jazz, classique et contemporaine, explore toutes les techniques et toutes les facettes de son art.

Dès l’âge de 13 ans il donne des cours de danse africaine à Abidjan. Sa curiosité, sa passion et son souci de perfection l’amènent à enrichir sa formation auprès de grands chorégraphes tels que Alvin Ailey, Brigitte Matenzi, Rick Odums et Gisèle Houri.

L’unesco, à l’occasion d’un congrès présidé par Francisco Mayor, à la Fondation Houphouet Boigny, lui commande sa première grande chorégraphie « La paix » qui réunit sur scène 50 danseurs.

Poursuivi par l’idée de repousser sans cesse ses limites, Georges Momboye ne tarde pas à séduire le public comme les professionnels qui lui reconnaissent un talent indéniable.

Il fait l’effet d’une bombe au sein de ses danseurs : plastique impeccable, technique hors pair, générosité ad hoc. Son jeu de jambes sec, son torse et ses bras souples, sa précision jusque dans les séquences lancées à plein régime magnétisent.
Le Monde

En 1992

Il fonde en France, sa compagnie, qui comporte une cinquantaine d’artistes, danseurs et musiciens tous issus des grands ballets africains ou de compagnies contemporaines européenne.

Georges Momboye impulse à ses danseurs la même volonté de se dépasser, une recherche qui puise son inspiration dans la danse africaine, pour élaborer un langage chorégraphique contemporain. Il impose un style, un nouveau souffle à la créativité africaine.

Des créations qui confortent sa notoriété et tournent dans le monde entier. Avec un répertoire de plus d’une dizaine de créations, et en moyenne 50 représentations par an, Georges Momboye nous laisse entrevoir toute la richesse de son univers.

A noter notamment parmi ses dernières productions en tournée actuellement : CLAIR DE LUNE, PRELUDE A L’APRES MIDI D’UN FAUNE de Claude Debussy et LE SACRE DU PRINTEMPS d’Igor Stravinski, CORRESPONDANCES, « BOYAKODAH », et tout dernièrement « ENTRE CIEL ET TERRE », deux quatuors sur des musiques de Béla Bartok ponctué d’un solo.

En 1998

Un créateur fédérateur : soucieux de fédérer les créateurs, Georges Momboye est à l’initiative de la création en juin, du premier Centre de danse pluri africaines et des cultures du monde à Paris. Un lieu qui se déploie en 5 studios de danse insonorisés.

De 2002 à 2004

Un artiste éclectique : de l’opéra au cirque en passant par les évènements internationaux.

Georges Momboye a signé la chorégraphie de l’opéra « Harry Janos « de ZOLTAN KODALY, mise en scène par Jean-Paul Scarpitta et dont le récitant est Gérard Depardieu. Commande de Radio France pour l’ouverture du Festival de Montpellier les 15 et 16 juillet 2002, à l’Opéra Berlioz-Le-Corum reprise à Montpellier en mai 2004 et au théâtre du Châtelet à Paris en juin 2004.

En 2005

En décembre, il signe la chorégraphie du spectacle AFRIKA, AFRIKA, et assume la direction artistique des 120 artistes (musiciens, danseurs et circassiens).

Un hommage à la créativité africaine. Créé sous chapiteau, AFRIKA AFRIKA a tourné dans les plus grandes villes d’Allemagne, d’Autriche, de Hollande, de Belgique et d’Angleterre. Un succès qui lui a valu le ticket d’or du meilleur spectacle avec un nombre d’entrée record.

En 2009

La compagnie Georges Momboye a été labellisée par Cultures France pour la tournée au Brésil du spectacle « BOYAKODAH », du 17 juin au 3 juillet 2009 dans le cadre de l’année de la France au Brésil, dans les plus grandes villes du pays, Rio, São Paulo, Salvador, Brasilia, Belo Horizonte et le Festival de Inverno de Petrópolis.

Georges Momboye a été conseiller artistique, pour le spectacle d’ouverture de l’évènement intitulé LE PANAF, qui s’est déroulé le 5 juillet 2009 à Alger.

En 2010

En Août, La Côte d’Ivoire lui confie la conception et la réalisation du spectacle d’ouverture du Cinquantenaire de son lndépendance. Une fresque chorégraphique géante intitulée « Aujourd’hui, fruit d’hier, demain, souffle d’aujourd’hui » qui met en scène plus de 1000 artistes au Stade Houphouët Boigny à Abidjan.

Décembre 2010 : il a réalisé la chorégraphie du spectacle d’ouverture du festival FESTMAN à Dakar. Un spectacle avec 2 000 danseurs qui a été présenté le 10 décembre 2010 au stade de Dakar.

En 2011

Création du spectacle « Empreintes massai », du 13 au 20 mars 2011 dans le cadre d’une d’une résidence de création à la Maison de la danse de Lyon et en région parisienne à Orly et Noisy le sec dans le cadre de la 16e Biennale nationale de danse du val de marne.

En 2012

Création du spectacle « Poulet bicyclette », en mars 2012 dans le cadre d’une résidence de création au théâtre Antoine Vitez – 18 représentations sont prévues.